17.3 C
Paris
lundi, 26 juillet 2021

Comment lire un diagnostic immobilier ?

Accueil Maison Comment lire un diagnostic immobilier ?

Le diagnostic immobilier doit être réalisé obligatoirement par un propriétaire qui souhaite vendre un logement. Il renseigne les acheteurs potentiels de ses conditions et caractéristiques comme sa consommation énergétique globale, mais aussi ses émissions de gaz à effet de serre (GES). En France, ainsi qu’au Royaume-Uni, les vendeurs sont obligés de livrer un certificat de performance énergétique pour le bien (DPE) ainsi que 6 autres rapports obligatoires. Il est important de savoir que si un rapport de diagnostic immobilier ne figure pas ou s’avère falsifié, la vente d’une propriété peut être annulée.

Quels sont les rapports à fournir pour un diagnostic immobilier et comment les lire ?

Bien évidemment, le premier certificat à prendre en compte est celui de la performance énergétique (DPE), il est noté sur une échelle de A à G (A est considérée comme la meilleure note et G comme mauvaise) et il a une validité de 10 ans.

Le deuxième certificat à fournir est celui de la quantité d’émission de gaz à effet de serre ou (GES). De la même manière que le certificat de la performance énergétique, le GES est aussi noté suivant une échelle de A à G.

Lorsqu’un vendeur met une annonce sur Internet pour la vente ou la location de son bien, les lettres ou étiquettes obtenues doivent apparaître en grand et clair. Ils doivent apparaître aussi sur les documents liés au contrat de vente. Si vous vous posez toujours des questions sur ça, le diagnostiqueur certifié (AGENDA Diagnostics) est chargé de vous répondre et de vous expliquer les différentes notes et résultats.

Une propriété qui présente de bonnes performances énergétiques est considérée bien évidemment comme un atout pour la vente ou la location d’un bien. Les rapports restants concernent ce qui suit :

  • Le certificat de sécurité de plomb qui met au courant la personne souhaitant acheter la propriété de la présence de plomb dans l’ancienne peinture ;
  • Le diagnostic sur les réseaux d’égouts pour les propriétés qui ne sont pas raccordés aux systèmes publics de collecte des eaux usées ;
  • La superficie Loi Carrez qui est mesurée à l’aide d’un télémètre pour ne pas faire d’erreurs ;
  • État des risques ou pollutions (ERP) comme les inondations, les risques sismiques, les incendies de forêts, etc. ;
  • Diagnostic amiante qui garantit la protection et la sécurité des gens qui travailleront dans le local commercial ;
  • Diagnostic termites qui va déterminer soit la présence ou l’absence de termites dans la propriété.

L’objectif du diagnostic énergétique

Le rapport de diagnostic énergétique vise à dénombrer une série de recommandations concernant trois points essentiels :

  • L’action du propriétaire face à la consommation d’énergie ;
  • Les travaux d’isolation : sur les murs, le toit, les greniers ou le sol ;
  • Le changement du système des énergies fossiles par des énergies renouvelables du chauffage, production d’eau chaude sanitaire et climatisation, etc.

De ce fait, on peut conclure que le rapport de diagnostic énergétique va aider les futurs acheteurs à faire un choix par rapport aux dépenses des installations actuelles auxquelles il faudra s’attendre. Il va ainsi leur indiquer le montant qu’ils devront payer s’ils prennent la décision de vivre dans le logement ciblé.

Coût pour réaliser un diagnostic immobilier

Les diagnosticiens prennent en charge les tarifs concernant le diagnostic immobilier sans aucune restriction, ils ont la liberté totale d’élaborer un prix. Il est donc préférable de faire le tour du marché en comparant les prix avant de vous procurer une quelconque priorité. Les prix varient selon le nombre de diagnostics à réaliser ainsi que la nature et la surface de votre propriété, qu’il s’agisse d’une maison ou d’un appartement, sa position géographique et l’année où elle a été construite.

Si on prend l’exemple d’un studio bâti avant 1949, le tarif d’un diagnostic immobilier s’élève à presque 300 euros. Dans le cas d’un appartement F4 bâti entre 1949 et 1996, le tarif dans ce cas s’élève à environ 242 euros. Pour une maison construite après 1996, le prix est d’environ 190 euros.

Et enfin, de cette manière, vous avez une meilleure idée sur le diagnostic immobilier en général et comment le lire, n’hésitez pas à poser toutes les questions qui vous viennent en tête à un diagnostiqueur qualifié si jamais vous rencontrez des difficultés.