17.3 C
Paris
lundi, 26 juillet 2021

Tout savoir sur la résistance d’une vapoteuse

Accueil Santé Tout savoir sur la résistance d'une vapoteuse

Que vous soyez un habitué ou un novice de la vape, il vous faut savoir comment entretenir votre cigarette électronique et, pour commencer, il vous faut connaître les éléments qui constituent votre appareil. Parmi ses principaux éléments, il y a la résistance. C’est grâce à cet accessoire que la vapeur produite par la vapoteuse est dense, puisque c’est elle qui transforme le e-liquide en vapeur. Il est donc important t’entretenir sa résistance, voire la changer pour une meilleure expérience. C’est ce que l’on va voir tout au long de cet article.

Composition d’une résistance

La résistance, élément principal d’une vapoteuse, est composée de multiples éléments, tels que :

  • Une enveloppe en inox qui structure l’extérieure ;
  • Une fibre, généralement en coton ou bien en céramique ;
  • Un coil formé de fils résistifs en kanthal, nichrome, ou en inox ;
  • Une petite grille sur son haut pour éviter le jet du e-liquide (trouvable uniquement sur quelques modèles de résistance).

La résistance est vissée en dessous du clearomiseur. Pour que la vapeur soit formée, l’air passe par la résistance pour qu’il soit chauffé pour ensuite passer par le coil. La résistance étant juste maintenue par une vis, son changement devient plus simple et facile, dès que celle-ci devient usée.

Durée de vie de la résistance d’une vapoteuse

La durée de vie du consommable qu’est la résistance est limitée. En temps normal, elle ne dure pas plus de 3 semaines, mais ceci dépend de bien d’autres facteurs. Pour commencer, il est important de savoir correctement la mettre en marche dès la première utilisation. Dans le cas contraire, elle risque d’être endommagée ou de ne pas fonctionner du tout, et vous serez contraint de la changer. Voici les étapes à suivre pour mettre en marche la résistance de votre vapoteuse avant même de l’utiliser :

  • Faire couler quelques gouttes du e-liquide sur les trous situés sur la périphérique de la résistance afin d’imbiber le coton qui s’y trouve ;
  • Refaire la même opération à partir du haut en versant des gouttes du e-liquide uniquement sur le bord de la résistance ;
  • Amorcer la résistance en effectuant ces mêmes opérations 2 ou 3 fois de suite ;
  • Visser la résistance au clearomiseur et procéder au montage sur la batterie.

Votre cigarette électronique est enfin prête à utilisation, mais, faites attention, avant de l’actionner, il faut patienter quelques minutes, 5 environ, pour que le liquide imprègne la résistance. Le suivi de ces étapes va vous assurer le bon fonctionnement de votre vape.

Changer souvent la résistance de sa vapoteuse

La résistance de la vapoteuse s’use rapidement. Après une certaine durée, vous pourrez ressentir un changement dans la qualité et dans la saveur de la vapeur produite par votre vape. Votre résistance risque de brûler en cas d’accumulation de liquide dans son coton. Voici deux signe avant-coureurs :

  • Une altération du goût de la vapeur, se rapprochant d’un goût de brûlé ;
  • Une faible production de vapeur.

Dès l’apparition de ces signes, vous saurez qu’il est temps de changer la résistance de votre vapoteuse. Si vous disposez d’un kit comprenant des résistances supplémentaire d’échange, alors vous n’aurez plus qu’à la placer, en suivant les étapes indiquées plus haut. Dans le cas contraire, vous devrez vous procurer une nouvelle résistance auprès de votre revendeur de cigarettes électroniques.

Nettoyer sa résistance, une mauvaise idée

Ne faites pas cette erreur, ; nettoyer, laver et sécher votre résistance ne l’améliorera pas. Une fois le coton surchargé de liquide, la seule chose à faire, c’est de placer une nouvelle résistance à votre appareil. Alors inutile de gâcher votre temps à essayer de la nettoyer, comme on le fait pour les résistances d’atomiseur, ceci ne fonctionne pas de la même façon pour votre vapoteuse.

Faire le bon choix de résistance de vapoteuse

La résistance étant la pièce maîtresse de la vapoteuse, il est important de faire le bon choix avant d’en acheter une neuve. Le mieux serait d’acheter une résistance de la même marque que de celle de votre vapoteuse, et, surtout, du clearomiseur, pièce à la quelle elle est liée. Il est aussi conseillé de vérifier la puissance de la résistance indiquée en ohms, car plus une résistance est puissante, plus le liquide chauffé produira une vapeur plus dense et agréable.

Compatibilité de la résistance avec votre clearomiseur

Pour bien choisir la résistance qui convient à votre clearomiseur, il est important de lire les renseignements qu’il y a sur la fiche de votre clearomiseur. Vous y trouverez les résistances compatibles avec votre e-cigarette. Le plus simple reste de vous procurer une résistance de la même marque que votre clearomiseur, pour une meilleure compatibilité.

Faire le bon choix de e-liquide pour faire durer la résistance

Il est important de faire le bon choix de e-liquide. En effet, sur le marché, et auprès de votre boutique de cigarettes électriques, vous trouverez plusieurs types de e-liquide de qualités différentes, mais sachez qu’un e-liquide riche en glycérine végétale n’est pas conseillé ; cette matière visqueuse imbibera le coton de votre résistance beaucoup trop rapidement. Pensez donc toujours à vous renseigner sur le taux de glycérine contenu dans les e-liquides, et sur sa compatibilité avec votre votre type de vaporette, au risque de devoir la changer trop vite.

Résistance et puissance de la vape

La durée de vie d’une résistance et la puissance de la vape sont deux choses étroitement liées. En effet, une vape est puissante, implique une élévation de température et une usure rapide de la résistance. C’est pour cette raison qu’il faut adapter votre choix de résistance au type de vape dont vous disposez, et à la puissance en watts qui y est indiquée. Si le vapoteur dépasse le seuil de puissance de la résistance, elle risquera de brûler. Alors pensez à adapter votre modèle de cigarette électronique à la résistance et puissance adéquates.

Vous êtes désormais bien renseigné et en savez plus sur la résistance de la vapoteuse. Vous pouvez donc faire prolonger sa durée de vie, la remplacer dès que les premiers signes de son usure et ainsi améliorer au mieux votre expérience de vapotage.

À quoi sert la résistance de la cigarette électronique ?

Il est important de savoir quand changer sa resistance e cigarette, mais savez-vous pourquoi vous devez le faire ? Quelle est son utilité dans la e-cigarette ? Pour répondre à cette question, il faut s’appuyer sur la composition de la résistance, chose que nous avons déjà abordée sur cette page. N’hésitez pas à y jeter un œil à nouveau.

Pour faire simple, le eliquide contenu dans le réservoir imbibe la mèche de coton. Celle-ci est chauffée par la résistance, à chaque fois que vous appuyez sur le bouton. En effet, la batterie va envoyer un courant électrique au niveau du fil résistif. Le eliquide va alors être vaporisé pour que vous puissiez l’inhaler.

Comme vous le voyez, sans résistance, pas de vapeur. Vous comprenez également pourquoi vous pouvez vous retrouver avec un gout de brulé, si vous avez du matériel défectueux, ou encore pourquoi il faut que la résistance et la mèche soient changées si vous changez d’arôme.

Comment choisir sa résistance ?

Bien évidemment, vous devez sélectionner un modèle compatible avec votre cigarette électronique. Toutefois, cela ne s’arrête pas là. Vous devrez également vous intéresser au fil résistif et à la mèche.

Avant cela, vous devez savoir qu’il existe plusieurs types de résistances :

  • single coil : vous aurez un seul fil résistif
  • dual coil : vous aurez 2 fils résistifs
  • micro coil : le fil résistif est enroulé

En plus de cela, vous pouvez également trouver plusieurs types de fils résistifs. Celui-ci peut être fabriqué en kanthal, en inox, en titane ou en nickel. Le fil résistif en kanthal est préconisé pour les résistances basses, car il est très résistant. Il est fait de chrome, aluminium et fer. Le nickel ne peut être envisagé que par les vapoteurs experts, car cela demande de contrôler la température. Dans tout ce choix, vous devrez également prendre en compte le tressage. À l’heure actuelle, vous pouvez trouver :

  • un fil simple
  • un Clapton simple
  • un Fused Clapton
  • un fil plat
  • un fil exotique
  • un mesh

En ce qui concerne le mesh, celui-ci aura l’apparence d’une grille. Cette option est souvent retenue dans les atomiseurs reconstructibles. Avant l’utilisation, vous serez obligé d’utiliser un chalumeau pour l’oxyder, sans quoi vous aurez des courts-circuits.

Vous devez savoir que plus vous aurez un fil résistif épais et plus la résistance sera faible. Cela signifie donc que la résistance va chauffer plus rapidement, tout comme la température sera plus élevée. Vous aurez également un hit plus intense. Par contre, du fait de ces performances, vous aurez également besoin d’avoir une batterie performante.

Si un jour, vous avez envie de vous lancer dans le reconstructible, commencez par des fils simples. En plus, un fil complexe va demander d’utiliser plus de puissance et de eliquide. Pour les fils épais, utilisez plutôt des kits déjà tout prêts. Pour information, si vous vous décidez à fabriquer votre fil résistif en réalisant 5 spires (tours) et que vous obtenez un diamètre de 2 mm, vous aurez alors une résistance d’une puissance de 2 ohm.

En fonction de la température de vapeur souhaitée, vous ne ferez pas le même choix. Pour information, si vous recherchez une :

  • vape chaude : choisissez une résistance d’une valeur comprise entre 1.2 et 1.8 ohm
  • vape tiède : prenez un modèle avec une valeur entre 1.8 et 2.5 ohm
  • vape froide : Il vous faudra du 2,5 ohm

Voilà pour le fil résistif. Il ne nous reste plus qu’à évoquer les mèches. Elles sont également importantes, car une mèche de mauvaise qualité peut être à l’origine d’une usure prématurée de la résistance. C’est notamment le cas, lorsque le eliquide n’imprègne pas correctement la totalité de la mèche. La plupart du temps, vous aurez affaire à du coton. Si vous vapotez avec un micro-coil, vous pouvez choisir une mèche en coton cardé ou japonais. Vous pouvez aussi trouver des mèches en fibre de cellulose. Il est question d’une mèche fabriquée en fibre de bois. Rassurez-vous, c’est résistant. Elle est d’ailleurs préconisée dans le cas où vous changez régulièrement votre résistance. Cela vous permettra de la garder plus longtemps. Enfin, vous avez aussi les mèches fabriquées avec de la fibre de silice. On parle alors de mèche silica qu’il est pratiquement impossible de brûler.

Vapoter dans un avion : est-ce possible ?

Peut-on fumer une cigarette électronique dans un avion ? Aujourd'hui, la cigarette électronique est devenue un objet indispensable pour beaucoup de personnes, que ce soit...

Faire un bon e-liquide maison : les meilleures astuces !

Nos astuces pour faire un bon e-liquide maison ! La cigarette électronique s'installe de plus en plus dans le quotidien des personnes. Après avoir prouvé...

Où acheter un kit vaporesso de luxe ?

Vous êtes un consommateur habitué et un amateur de la vape ? Vous voulez vous faire plaisir et changer de la cigarette conventionnelle en...