11.3 C
Paris
dimanche, 28 février 2021

Comment vapoter sans tousser ?

Accueil Santé Comment vapoter sans tousser ?

La modernisation a changé la vie de l’Homme, avec tous les moyens contemporains dont il dispose, il mène une vie simple sans efforts. Mais derrière le confort réside un stress quotidien immense qu’il n’arrive pas à gérer. Ainsi, beaucoup, pour se relaxer, fument. Cet acte représente toutefois un danger pour la santé en vue du nombre de maladies que cela engendre. De ce fait, certains se tournent vers la cigarette électronique.

L’e-cigarette, une alternative révolutionnaire ?

La cigarette électronique, dite aussi la vapoteuse, est un nouveau procédé utilisé pour fumer ; il consiste à inhaler la vapeur produite par la combustion du tabac. Ainsi, la cigarette électronique rencontre un franc succès auprès des anciens consommateurs de la cigarette traditionnelle cherchant à arrêter leur surconsommation ou du moins, la diminuer.

Elle se spécifie par sa touche aromatisée, c’est-à-dire qu’il est possible de choisir le goût ou le parfum de sa cigarette, mais aussi de choisir de mettre ou pas de la nicotine. À la différence de la cigarette ou de la pipe, l’e-cigarette contient moins de matières toxiques et cancérogènes.

L’élément de base pour la vaporisation constitue l’e-liquide, une matière contenant du propylène glycol (liquide qui assèche les muqueuses) et de la glycérine végétale (substance hydratante pour la peau). Il ne s’agit pas du seul élément existant, mais il est considéré comme le plus utilisé, il existe notamment : le clearomiseur, l’atomiseur, mais aussi les pods qui sont utilisés par les débutants, etc.

Remédier au vapotage qui fait tousser

Faire de la vape est tout un savoir-faire, car il exige une certaine connaissance quant à l’utilisation de la cigarette électronique. Toutefois, la mal-utilisation de cet appareil peut provoquer des effets indésirables comme la toux. En effet, la toux peut être provoquée par diverses raisons à savoir :

  • L’inhalation trop brusque de la fumée ;
  • Dosage important du e-liquide et des watts ;
  • Mauvais maniement de l’e-cigarette.

Il est donc question de bien se renseigner avant d’effectuer un quelconque achat notamment sur le dosage de la nicotine contenue dans l’e-liquide, car une fois que cette substance arrive au cerveau, elle crée un frottement dans la gorge (HIT), ce qui engendre automatiquement de la toux, et plus la nicotine est à forte dose, plus la toux va s’accentuer. De ce fait, le dosage se calcule au nombre de cigarettes consommées lors de la prise de la cigarette traditionnelle ; mais aussi sur la puissance des watts (qui définit la puissance de la cigarette électronique). Un calcul minutieux doit donc être réalisé afin que le dosage vous convienne parfaitement pour réussir ainsi à vapoter sans toussoter.

En raison de la présence du propylène glycol dans l’e-liquide, elle a tendance à assécher les muqueuses, c’est ce qui provoque l’irritation, donc optez plutôt pour la glycérine végétale pour une consommation plus agréable.

L’e-cigarette représente-t-elle un danger pour la santé ?

Beaucoup de fumeurs de la cigarette classique tentent de mettre fin à cette pratique habituelle qui représente un danger pour la santé en raison du taux élevé de la nicotine, en optant pour la cigarette électronique. Ce choix ne se justifie pas uniquement par le fait que cette alternative ne contient pas de la nicotine, mais il est à noter également que le consommateur dispose du libre-arbitre quant à la dose qu’il souhaite s’administrer. Il s’agit bien évidemment d’un danger pour la santé en raison de la consommation de la nicotine qui est une molécule qui rend l’individu dépendant, mais elle reste une solution pour le servage tabagique.

Il est donc conseillé pour les fumeurs de longue date de prendre un e-liquide de 16 à 18 mg et puis, selon la dépendance, la dose peut être diminuée ou augmentée.

Le vapotage ne représente pas une menace quand il n’y pas de prise de nicotine, il s’agit de vaper pour le plaisir, mais pour un fumeur, c’est toujours mieux que de prendre du tabac, du hachich ou autre. Pour les parfums, il existe un taux de toxicité très faible étant donné que ce sont des arômes qui donnent de la saveur à la cigarette, donc pas de risque de dépendance. Il faut notamment savoir que l’e-cigarette présente un risque de maladies pulmonaires chroniques comme la bronchite ou l’emphysème, et peut même être l’élément déclencheur d’un cancer.

Acheter du eliquide pas cher, mais de qualité !

Il est indéniable que le vapotage vous permet de tirer un trait sur vos années de fumeur de cigarettes. L’idée est bien de réussir votre sevrage, tout en y allant en douceur, et en continuant de prendre du plaisir. Le choix de la cigarette électronique est évidemment un critère important, mais cela l’est tout autant avec votre eliquide.

Pour comprendre comment le choix de votre eliquide peut avoir une incidence sur la toux, il est important d’en savoir plus sur ce mécanisme réflexe de notre corps. Ainsi, la toux est là pour permettre d’évacuer des substances étrangères de vos poumons. Si vous toussez régulièrement, il va se produire une irritation, et votre toux sera sèche. Dans le cas du vapotage, vous pouvez trouver plusieurs raisons à cela :

  • Vous n’êtes pas encore habitué à la fumée du vapotage. En effet, celle-ci est plus sèche que la fumée des cigarettes. Vous ne devez donc pas tirer autant sur votre e-cigarette, que vous le faisiez auparavant avec votre cigarette. Vous devez également savoir que les cigarettes traditionnelles contiennent un antitussif, pour contrer l’irritation inévitable. Dans le eliquide, vous n’en avez pas. Il faut donc laisser le temps aux cils vibratoires de votre appareil respiratoire de se régénérer.
  • Vous avez choisi un dosage de Propylène Glycol (PG) trop important. Nous vous rappelons que le PG concentre les arômes en attirant l’eau. Cela a donc tendance à produire une vapeur plus sèche.
  • Le taux de nicotine est trop fort. Comme nous vous le disions, fumer et vapoter, cela ne se fait pas de la même manière. La cigarette possède un filtre qui retient en partie certaines substances. De ce fait, le taux de nicotine, inhalé avec la cigarette électronique, peut donc être plus important.

Vous comprenez mieux pourquoi il est indispensable de ne pas acheter son eliquide au hasard. Avant de vous dire comment le choisir, sachez que vous aurez un prix beaucoup plus intéressant, en achetant sur internet. En plus, vous aurez beaucoup plus de choix que dans un bureau de tabac ou une boutique. Vous pourrez ainsi sélectionner la marque de eliquide qui vous convient le mieux, tant du point de vue du dosage ou des arômes.

Mais alors, comment choisir un eliquide pas cher ? Vous allez devoir prêter attention au rapport de VG/PG et le taux de nicotine. En ce qui concerne, le dosage du propylène et de la glycérine, nous vous conseillons de commencer par un rapport équilibré en 50/50. Par la suite, lorsque votre corps sera habitué, vous pourrez faire le test avec 30/70, si vous désirez obtenir un hit plus intense. Pour le dosage de nicotine, vous devez savoir que les 2 premiers (le 3 et 6 mg) sont réservés aux anciens fumeurs de light et si vous ne dépassiez pas les 10 cigarettes par jour. Le dosage intermédiaire (12 mg) correspond à une consommation de cigarettes entre 10 et le paquet par jour. Au-delà du paquet et si vous étiez un habitué des cigarettes roulées, vous devrez partir sur le dosage maximum autorisé en Europe, à savoir le 18 mg.

Vapoter dans un avion : est-ce possible ?

Peut-on fumer une cigarette électronique dans un avion ? Aujourd'hui, la cigarette électronique est devenue un objet indispensable pour beaucoup de personnes, que ce soit...

Faire un bon e-liquide maison : les meilleures astuces !

Nos astuces pour faire un bon e-liquide maison ! La cigarette électronique s'installe de plus en plus dans le quotidien des personnes. Après avoir prouvé...

Tout savoir sur la résistance d’une vapoteuse

Que vous soyez un habitué ou un novice de la vape, il vous faut savoir comment entretenir votre cigarette électronique et, pour commencer, il...